Randonnée autour du Pic d'Ossau 3 Jours / 2 nuits / solo / autonomie / Pyrénées

Hello

Mon premier solo autonome avec ma tente light de 1,6kg MSR hubba hubba.

Et la première chose que j'ai à te dire c'est que quand tu pars en solo et bien tu n'es jamais seule ! J'ai souvent voyagé seule, que ce soit en Thaïlande, en Inde ou bien là dans les Pyrénées, ceux sont les voyages où j'ai fait le plus de rencontres. Et si je te disais que là au pied du Pic d'Ossau j'ai même appris à joué au Poker ! Tu me crois ? Aller on y va...

Mon conseil : faites le dans ce sens, j'ai vu des personnes dans l'autre sens, elle me paraît plus difficile à la descente.

Niveau : Bon randonneur

Départ du parking du Lac de Bious Artigues (parking du haut à privilégier)

Sac de 15kg sur le dos

1er jour : objectif = refuge du Lac d'Ayouls / 3h / +500m

La montée jusqu'au Lac Gentou au pied du refuge d'Ayouls est simple, large avec beaucoup de monde en weekend. Donc partez tôt ou bien comme moi un vendredi. Vous pouvez aussi prendre à droite du Lac Bious Artigues en montant, ce chemin est plus long mais moins fréquenté. Personnellement, c'était mon premier solo, et je suis arrivée tard le vendredi, j'ai choisi la sécurité, pour arriver à 17h au Lac Gentou.

Arrivée 17h au refuge du Lac d'Ayouls. Vous pouvez bivouaquer ici près du lac et vous approvisionner en eau.

Spot idéal pour la douche dans le Lac / La vue sur le Pic d'Ossau

Mais après une nuit passée là, c'est un véritable camping même en septembre, où j'ai dû mettre des boules quiess pour ne pas entendre les autres parler... Voici ce que je vous conseille, passez le refuge et allez plus loins jusqu'au lac Bersau. Vous serez seul et plus tranquille (voir photo à droite)

2eme jour : objectif = Col du Peyreget / 5h / -400 m +600m

Beaucoup plus long et plus technique.

Vous allez contourner le Pic du Castérau, la descente est tranquille jusqu'à la cabane de Cap de Pounil. La vue sur la vallée et la Gave de Bious est magnifique. Ce tour est très agréable.

Après la cabane de Cap Pounil, ça se corse. Je m'explique, là vous allez monter 300m de dénivelé d'un coup. C'est raide. Après cela si vous avez besoin il y a de l'eau à la cabane du Peyreget. Bien motivés, aller jusqu'au col du Peyreget.

De là en contre bas vous pourrez voir un petit lac sur votre droite. Le spot est idéal avant le refuge de Pombie (où il y a vraiment trop de monde) pour bivouaquer et se baigner encore une fois.

3ème jour : Objectif = Retour au Lac Bious Artigues, en passant par le col de Chérue (ce qui n'était pas prévu au départ : cela rajoute facile 1,30h)

5h / -600 m.

Plier sa tente au levé du soleil.

La descente se fait tranquillement jusqu'au refuge de Pombie. Un groupe de randonneurs m' indiquent de passer par le col de Chérue pour voir des isards.

J'avais déjà rencontré 2 marmottes...

La descente par le col de Chérue. Exact les isards étaient là ! Et les chevaux sauvages aussi. Elle paraît un peu interminable... mais douce pour les genoux. Pensez à avoir du liquide sur vous, en bas à la cabane vous pourrez acheter du bon fromage de chèvre. Ou bien boire un verre en descendant directement au parking du Lac Bious Artigues.

Le message tourné lors de cette rando :

Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Julia Barnabot

Princesse du Voyage

Coach de vie - Professeur de yoga - Trekkeuse - Bloggueuse

Me Contacter

France